AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you'll go a little of track (freya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haym Bethells
★ GIVE ME HOPE IN THE DARKNESS
avatar

› CRÉDITS : calvaries ~ sign@weheartit ~ bastille, daniel in the den
› MESSAGES : 102
› PSEUDO/PRÉNOM : Sarah (Honeycomb)
› AGE : Twenty-six y.o
› STATUS : Single
› LIKE : Smell of rain, coffee, first cigarett of the day, the feeling of accomplishment, mexican foods, Jules's smile, reading, european history, Freya's laugh

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: you'll go a little of track (freya)   Ven 30 Aoû - 22:37


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

I told you not to go into the woods,
I told you that he wasn't any good.

Le manteau de la nuit recouvre la forêt de son voile d’obscurité. Il y fait si noir que personne ne pourrait distinguer l’environnement à plus de trois mètres. Sauf Haym, qui de part son statut de monstre à cette petite chance. La densité des branches et des feuillages est telle que même la légère clarté de la lune ne filtre pas à cet endroit de la forêt. Paisible, Haym marche doucement, presque silencieusement, un pas après l’autre. Parfois, une branche craque sous la semelle de sa chaussure, mais presque immédiatement, le silence se réinstalle, presque assourdissant. Il n’a pas peur, il s’y sentirait même en sécurité. De plus, la solitude le réconforte : ici, il n’y a personne pour porter un jugement déplaisant ou lui rappeler ses erreurs. Il n’y a pas non plus ni temps, ni d’espace cloisonné : tout y est infini. Se délectant de cette balade nocturne, le jeune homme en profite pour repérer le terrain : il sait qu’un jour l’autre, il sera traqué, pourchassé, voire en danger de mort, et que la forêt sera son seul atout. Car sa capacité de loup lui permet d’éviter l’enchevêtrement de racines, de sauter par-dessus un tronc d’arbre gisant au sol, ou encore slalomer rapidement entre les différentes arborescences qu’abrite la forêt. Et alors, qu’il s’apprête à parcourir le bois sous sa forme animale, un craquement suspect résonne quelques pas plus loin. Il n’est pas seul, comme lui indique les battements de cœur qu’il entend. Le jeune homme se retourne, observe les environs, puis remarque une silhouette féminine se détacher de l’obscurité. Ni une ni deux, Haym se lance alors à sa rencontre, déterminée à faire la morale à cette imprudente, mais l’identité de l’irréfléchie demoiselle le prend par surprise. « Freya ? » lance t-il incrédule, avant de se reprendre. « Freya. » La seconde fois, le nom claque dans l’air comme une accusation. Pas étonnant que ça soit elle, pense t-il amèrement. « Qu’est ce que tu fous là, bon sang ? » demande t-il rudement. « Ton papa t’as pas dit que la forêt était un endroit dangereux pour une jeune femme ? » se moque t-il, alors qu’une pointe d’empressement et de peur se font entendre.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
★ And felled in the night by the ones you think you love, they will come for you -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Collins
✬ A WAVE, AN AWESOME WAVE.
avatar

› CRÉDITS : AVATAR (ashesdust) SIGN (livejournal+bastille)
› MESSAGES : 75
› MULTINICKS : Pas encore.
› PSEUDO/PRÉNOM : Ashesdust/Satellite Haze/Margaux
› AGE : Vingt-six ans.
› STATUS : Célibataire
› OCCUPATION : Donner des cours à la fac - S'occuper de son cheval - Chercher un nouveau sens à sa vie. - Fouiner dans les dossiers de son père pour en savoir plus sur ce qu'il se passe en ville.
› LIKE : Faire du piano ou du violoncelle. Nabokov. Cuisiner et rater tous ses plats. Réussir tout le reste. Apprendre de nouvelles langues. Avoir l'impression d'être importante pour quelqu'un. Danser, chanter, ne pas faire attention aux autres.

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: Re: you'll go a little of track (freya)   Sam 31 Aoû - 0:01

Freya ne parvenait pas à détacher son regard du journal du jour qu'elle tenait fermement entre ses doigts. Sur la une de couverture on pouvait lire en gros titre « Un nouveau meurtre met Beacon Hill sans dessus dessous. » Et merde, encore un. Elle parcourut en diagonal le texte joint. Toujours et encore la même chose. Les journalistes ne cessaient de tourner en rond, de ne pas rentrer véritablement dans le coeur du sujet. Il n'y avait que des pistes qui aboutissait la pluspart du temps à absolument rien. Une rumeur courait au sujet d'animaux, de bêtes sanguinaires en migration qui avait pris leur repas à Beacon Hill pour repartir ensuite vers d'autres contrées. Mais Freya n'arrivait pas à en croire un mot. Elle s'obstinait à penser que l'affaire était bien plus sordide et compliquée que ça et que les autorités restaient le plus évasifs possible pour ne pas trop effrayer les habitants. Elle ne savait donc pas bien que quoi il pouvait s'agir, mais refusait de croire ne serait-ce qu'une seconde aux légendes mystiques que les vieux du village racontaient à qui voulait bien les écouter. Elle reposa le journal sur la table basse et sans trop réfléchir elle se mit en tête d'aller fouiller par elle-même. Elle se rendit dans sa chambre, ouvrit le tiroire de sa table de chevet et en sortit un revolver à petit calibre que son père lui avait donné quelques mois plutôt, quand les meurtres avaient commencé.Freya n'avait pas de permis de port d'arme, mais elle était persuadée qu'en cas de danger, personne ne lui en tiendrait rigueur de tirer pour se protéger. Son manque d'hésitation était déconcertant et, dans l'inconscience la plus totale - armée du pistolet et d'une lampe de poche qu'elle avait chopée au vol - elle se mit en marche pour la fôret.

Si Freya connaissait les rues de Beacon Hill sur le bout des doigts, la fôret, elle, lui apparaissait comme un vrai labyrinthe. La lune n'éclairait que très partiellement les lieux et ne parlons même pas de sa micro lampe de poche qui était tombée en rade dix minutes après son entrée dans les bois. Elle marchait donc à tâtons, manquant de se casser la figure une demie douzaine de fois. Elle ne savait pas le moins du monde ce ou ceux qu'elle devait chercher ni m^me dans quelle direction se diriger. Sans doute croyait-elle très naïvement qu'elle allait tomber sur une réunion secrète d'une secte à l'origine de ses meurtres. Après une bonne grosse demi-heure de marche, elle voulut faire une pause pour se reposer mais une voix surgit derrière son dos. « Freya ? » Elle laissa s'échapper un cri perçant et porta sa main sur son coeur comme pour le calmer. « Qu'est-ce que tu fous là, bon sang ? Ton papa t'as pas dit que la forêt était un endroit dangereux pour une jeune femme ? » Elle discernait très mal le visage de son interlocuteur mais elle aurait pu reconnaître cette voix entre mille. « Haym ? T'es malade ou quoi, j'ai failli avoir une attaque ! » Moins une et elle dégainait son arme pour la lui pointer dessus. Elle essaya de ne pas relever le sarcasme notable dans la question d'Haym mais elle détestait qu'on l'attaque sur ce terrain. « Ca fait bien longtemps que je n'écoute plus ce que me dit mon père. Je suis une grande fille vois-tu. Une grande fille qui n'a pas peur ni du noir, ni des arbres. » lui répondit-elle les bras croisés et la tête haute. Son discours était peu crédible après le cri strident qu'elle avait poussé, mais elle devait faire face par tous les moyens. « Et pour répondre à ta question, je me balade. » Décidémment, c'était la reine des excuses bidons. Mais elle ne voulait pas lui avouer qu'elle était à la recherche de preuves, de peur de passer pour une folle alliée. « Et toi Bethells qu'est-ce que tu fais ici ? Tu sais que les trois dernières victimes étaient des hommes âgés de vingt-cinq et trente ans ? » Elle termina sa phrase par un sourire forcé et provocateur. « C'est pas à moi de me sentir en insécurité. » Elle était sur la défensive, un peu méchante. Mais depuis qu'elle l'avait quitté, elle avait bien du mal à être aimable et agréable avec lui.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
all of my flaws. 
All of your flaws and all of my flaws. They lie there hand in hand. There's a hole in my soul, I can't fill it, I can't fill it. There's a hole in my soul. Can you fill it? Can you fill it ? @ bastille -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haym Bethells
★ GIVE ME HOPE IN THE DARKNESS
avatar

› CRÉDITS : calvaries ~ sign@weheartit ~ bastille, daniel in the den
› MESSAGES : 102
› PSEUDO/PRÉNOM : Sarah (Honeycomb)
› AGE : Twenty-six y.o
› STATUS : Single
› LIKE : Smell of rain, coffee, first cigarett of the day, the feeling of accomplishment, mexican foods, Jules's smile, reading, european history, Freya's laugh

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: Re: you'll go a little of track (freya)   Dim 1 Sep - 14:21

Haym était tendu. Être dans une forêt, plongé dans l'obscurité totale avec Freya Collins  n'était pas réellement une partie de plaisir. Il croisa les bras sur sa poitrine, regardant d'un air sévère la jeune femme -regard qu'elle ne pouvait très certainement pas distinguer dans le noir. Agacé, il l'écoutait se justifier alors qu'il était bien conscient que son petit laïus n'était qu'un tissus de mensonge. N'avait-elle pas crier en l'entendant ? Freya pouvait tenter par tous les moyens de lui avaler ses salades, Haym ne se laisserait pas berner si facilement. « Te balader, en pleine nuit, alors qu’il semblerait que des attaques ait lieu à Beacon Hill ? Hmm, ça semble logique. » ironisa le jeune homme. Mais elle marquait un point : la plupart des victimes sont des hommes de son âge. Toutefois, Freya n’avait pas conscience de la condition de son ex-petit ami, qui lui accordait une certaine immunité. Elle avait beau être méchante, Haym avait décidé de ne pas se laisser atteindre par cette langue de vipère. Elle avait décidé de ruiner sa vie : soit, mais il ne la laisserait pas continuer son petit manège. « Je n’ai pas grand chose à craindre. » répondit-il nonchalamment. « Par contre, on dirait que toi.. » Il désigna le pistolet qu’elle tentait vainement de cacher. Ce n’était pas avec une si petite arme qu’elle abattrait le Grand Méchant Loup. « Tu ferais mieux de rentrer chez toi Freya. Les bois ne sont pas des lieux judicieux à fréquenter pour les jeunes filles. Qui sait sur quel détraqué tu pourrais tomber. » Il lui offrit un sourire moqueur, qu’une fois plus, l’obscurité environnante devait masqué, puis, le jeune homme fit demi-tour pour retourner sur son propre sentier. « Eh au fait, » dit-il sans se retourner. « Tu n'arriveras à rien avec un si petit calibre si un puma t'attaque. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
★ And felled in the night by the ones you think you love, they will come for you -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freya Collins
✬ A WAVE, AN AWESOME WAVE.
avatar

› CRÉDITS : AVATAR (ashesdust) SIGN (livejournal+bastille)
› MESSAGES : 75
› MULTINICKS : Pas encore.
› PSEUDO/PRÉNOM : Ashesdust/Satellite Haze/Margaux
› AGE : Vingt-six ans.
› STATUS : Célibataire
› OCCUPATION : Donner des cours à la fac - S'occuper de son cheval - Chercher un nouveau sens à sa vie. - Fouiner dans les dossiers de son père pour en savoir plus sur ce qu'il se passe en ville.
› LIKE : Faire du piano ou du violoncelle. Nabokov. Cuisiner et rater tous ses plats. Réussir tout le reste. Apprendre de nouvelles langues. Avoir l'impression d'être importante pour quelqu'un. Danser, chanter, ne pas faire attention aux autres.

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: Re: you'll go a little of track (freya)   Dim 1 Sep - 20:36

Il ne croyait pas à ses excuses douteuses, évidemment. Pourtant, en regardant autour d'elle pendant quelques secondes, elle arrivait à se convaincre que la forêt était un endroit plutôt agréable. A l'endroit même où ils se trouvaient, on ne pouvait apercevoir la lisière. L'endroit semblait immense, infini et calme. Si calme. C'était peut être étrange mais là, tout de suite, Freya ne se sentait pas du tout en danger. Elle ne savait pas si c'était dû à la présence d'Haym - qui lui avait toujours donné un sentiment de sécurité - ou simplement à la paisibilité apparente des lieux qui semblait ne pas pouvoir abriter de réel danger. « Peut être que c'est tout simplement parce que je suis la meurtrière, qui sait ? » Elle leva ses deux bras et mima un pistolet avec ses mains. Elle imita le bruit d'une balle qui part et finit par souffler sur cet ersatz de flingue comme un cow-boy. Puis elle finit ce grand moment de théâtre par un éclat de rire assez bref. En parlant de pistolet, Haym venait de remarquer la présence de celui qu'elle portait à la taille ,ce qui étonna fortement Freya, persuadée qu'avec le peu de lumière il serait indétectable. « Merci pour tes conseils Haym, vraiment. Mais j'ai déjà un père sur le dos, je n'ai pas besoin qu'on s'inquiète d'avantage pour moi. » Pourquoi avait-elle ce besoin irréfrénable de se montrer fière et forte en toute circonstance ? D'autant plus que le fait qu'Haym s'inquiète un peu pour elle lui faisait plutôt plaisir. Pourquoi n'était-elle pas capable d'avouer qu'elle avait la frousse ? Sans doute voulait-elle se mettre en danger ? Peut être que pour une fois dans sa vie elle souhaitait ressentir le doute, l'insécurité de ne pas avoir quelqu'un pour la rattraper en cas de problème. Elle avait toujours été bien trop surveillée et encadrée, par ses parents et surtout par son père. Raz le bol. Mais par mesure de précaution, elle avait tout de même accepté l'arme qu'il lui avait donné, sûrement retissante à se jeter complètement dans la gueule du Loup. Haym lui tourna la dos pour reprendre sa route mais ne pût s'empêcher de se moquer d'elle une dernière fois après avoir vu la taille du revolver. Vexée, elle ne se laisse pas démonter pour autant. Tout en continuant de le fixer - même le dos tourné - elle essaya de se défendre. « Je sais parfaitement où viser. Et au pire ça le fera très certainement fuir. Si un puma rôde dans les parages, tu seras bien content que je le fasse fuir. Freya Collins sauvant les fesses d'Haym Bethells, ça donnerait super bien sûr le journal de Beacon Hill. » Elle s'y croyait déjà ; elle matérialisa le gros titre dans sa tête et afficha un énorme sourire de satisfaction qu'Haym ne pût de toute évidence pas voir, toujours de dos. Elle était tellement loin de se douter de la réalité... Et comme pour le faire rester, elle continua d'entretenir la conversation à laquelle il avait essayé de mettre court. « T'as pas répondu à ma question Haym, qu'est-ce que tu cherches ici ? » Peut être que finalement la présence d'Haym à ses côté la rassurait bel et bien.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
all of my flaws. 
All of your flaws and all of my flaws. They lie there hand in hand. There's a hole in my soul, I can't fill it, I can't fill it. There's a hole in my soul. Can you fill it? Can you fill it ? @ bastille -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haym Bethells
★ GIVE ME HOPE IN THE DARKNESS
avatar

› CRÉDITS : calvaries ~ sign@weheartit ~ bastille, daniel in the den
› MESSAGES : 102
› PSEUDO/PRÉNOM : Sarah (Honeycomb)
› AGE : Twenty-six y.o
› STATUS : Single
› LIKE : Smell of rain, coffee, first cigarett of the day, the feeling of accomplishment, mexican foods, Jules's smile, reading, european history, Freya's laugh

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: Re: you'll go a little of track (freya)   Dim 8 Sep - 16:15

S’il y avait bien quelque chose chez Freya auquel Haym ne pouvait pas résister c’était son insolence. Cette capacité qu’elle avait de le regarder droit dans les yeux, le défiant malgré leur relation actuelle, malgré ce qui avait pu se passer, malgré toute la douleur qu’elle avait pu lui infliger. Elle restait Freya : sans gêne, sans honte, assumant jusqu’au moindre coup bas. Il la regardait le plus détaché possible, sachant qu’il n’était pas bon pour sa propre santé mentale de côtoyer trop longtemps la jeune femme. Et il avait beau la fuir, tenter de s’échapper dans ces bois sombres, où la solitude lui était réconfortante, Haym savait ; savait qu’elle ne lâcherait pas le morceau si facilement, qu’elle le suivrait et tenterait d’absorber, tel un parasite, le peu de force et de courage qu’il lui restait. Car Freya était ainsi : une sangsue, une mante religieuse, dont la propre survie était une assez bonne raison pour détruire les autres. Haym continua donc à marcher à grands pas dans la pénombre, tentant de disparaître dans l’épaisse forêt de Beacon Hill. « C’est bien Freya de garder espoir, d’avoir des illusions de ce genre, mais ça ne les arrêtera pas, crois moi. » dit-il, toujours sans se retourner, se concentrant sur sa démarche rapide. Il imagina le sourire de la jeune fille fané, alors que maladroitement, elle essayait de le suivre. Et tous ces efforts pour la semer ne serviraient à rien. Car au fond, il ne pouvait pas la laisser, vulnérable et en proie aux bêtes sanguinaires. Elle l’avait meurtri, c’était indéniable, mais Haym ne pouvait se résoudre à l’abandonner à son propre sort. Toutefois, au lieu de s’arrêter et de lui prendre la main pour la ramener chez elle, il ralentit tout simplement le pas, légèrement, pour qu’elle ne se rende compte de rien. Et alors qu’il se faisait une raison de sa présence, la question de la brunette résonna dans la forêt comme une accusation. Le jeune homme se raidit, ses mains se serrant en deux poings aux phalanges blanchis, et il se stoppa. Savait-elle quelque chose de son secret ? Il se retourna doucement, le visage plus fermé mais résolument fermé, ses lèvres ne formant à présent qu’une mince ligne droite. Un accès de paranoïa l’envahit alors qu’Haym tentait de sonder le regard de la jeune femme. « Que veux-tu dire par là ? » demanda t-il plus abruptement qu’il ne l’aurait voulu. « M’accuserais-tu d’être LE déséquilibré ? » dit-il dans un rire méprisant. Il priait pour que cette question ne soit qu’une anodine interrogation, une curiosité mal placée de son ex petite amie. « Je pense que c’est la même raison qui nous amène ici. »

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
★ And felled in the night by the ones you think you love, they will come for you -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: you'll go a little of track (freya)   

Revenir en haut Aller en bas
 

you'll go a little of track (freya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La "2nd Armored division" à Drago
» Simulation de l'infiltration
» Recherche véhicule allemand FOW
» 822 HALF TRACK M3
» Recherche Half-track

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WOLVES BREAK FREE :: BEACON HILLS. :: AROUND BEACON HILLS :: WOODS-