AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 to face the fear but not feel scared, jace.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josie Carlson
NO LIGHT IN YOUR BRIGHT BLUE EYES.
avatar

› CRÉDITS : paperbrain.
› MESSAGES : 147
› PSEUDO/PRÉNOM : molliechick/lia
› AGE : vingt-quatre yo
› STATUS : célibataire
› OCCUPATION : infirmière
› LIKE : la glace à la vanille, sa veste en cuir, le taxi, son indépendance, tout ce qui ne concerne pas le domaine familial.

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: to face the fear but not feel scared, jace.   Jeu 29 Aoû - 11:27

✣ I see the girl I wanna be
Riding bare back, care free along the shore
If only that someone was me
Jumping head first headlong without a thought
To act and damn the consequence
How I wish it could be that easy
But fear surrounds me like a fence
I wanna break free
All I want is the wind in my hair
To face the fear but, not feel scared
Tout commença au feu rouge du coin. Réveillée de très bonne heure du pied gauche, Josie s’était préparée en vitesse, mis sa veste en cuir et monté sur son nouveau jouet. Elle ne travaillait pas aujourd’hui si bien que la journée entière lui appartenant pour rouler sans plus jamais s’arrêter. Le feu était donc rouge et elle ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil vers la moto à côté d’elle, une habitude depuis qu’elle avait en sa possession une moto. La beauté de l’engin lui coupa le souffle un instant ; elle n’était pas encore une experte, mais cette chose devait bien coûter deux mois de salaires. Elle détourna la tête et fixa le feu. Involontairement, elle fit rugir son moteur et elle fut bientôt rejointe par l’automobiliste. Josie observa ce casque noir la saluer et elle s’apprêtait à lui rendre l’appareil quand le feu passa au vert. Ignorant le motard, elle réagit au quart du tour, ses réflexes n’avaient jamais été aussi bons. Délibérément, Josie fit avancer son bolide à une vitesse bien au-dessus de celle autorisée. Que cherchait-elle à faire ? Que voulait-elle prouver ? Pourquoi toute cette mascarade ? Elle l’ignorait et à cette pensée regretta son comportement et mit son clignotant. Il lui fallait reprendre la raison, toute liberté a une limite. Quelques secondes après,  la moto aux reflets éblouissants la frôla dangereusement. Etait-ce un défi ? Elle ne pouvait en avoir la certitude qu’en la suivant. Elle se remit sur la file de droite et se mit à la tête hauteur que le conducteur qui regardait droit devant lui. Non seulement le besoin de vitesse l'encouragea à poursuivre, mais la curiosité l'emportait avant tout. Qui était cette personne suffisamment culottée pour l'inviter à un tel jeu ? Car il s'agissait bien d'une invitation à la confrontation, elle l'avait clairement provoquée. L'ancienne Josie aurait très probablement abandonné et changé de route, mais cette fois-ci elle souhaitait suivre cette moto. Elle voulait se laisser entrer dans son jeu, elle voulait tenter autre chose. Elle en avait besoin. La moto lui permettait de franchir une étape. Dessus, Josie se sentait indestructible, supérieure, capable de réaliser chacun des vœux qu'elle a dû taire si longtemps. Josie était enfin libre et sa liberté, rien, non rien, ne pourrait plus la lui ôter.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“ You lean towards despair, Any given opportunity you're there, But what is there to gain? When you're always falling off the fence that way. And I hear you calling in the dead of night „@ overjoyed, bastille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jace Lyons
⊹ HOW COULD YOU BE SO HEARTLESS ?
avatar

› CRÉDITS : bombshell ~ xavier-samuels @ tumblr ~ ms mr
› MESSAGES : 131
› MULTINICKS : lexie holbrook.
› PSEUDO/PRÉNOM : Jenn/Hawthorn.
› AGE : 24 y.o.
› STATUS : single.
› OCCUPATION : mechanic.
› LIKE : his little sister, cooking, reading fantastic novels, playing with his iPhone, Hawaii, smoking weed, children, driving fast during the night, reality TV, dirty jokes, big boobs, boxing, game of thrones.

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: Re: to face the fear but not feel scared, jace.   Sam 31 Aoû - 9:01

« Vas-y. » Face à ces deux simples mots, le blond avait tout d'abord tiqué, relevant la tête vers son patron avec un léger froncement de sourcils, signe qu'il ne comprenait pas. D'un léger signe de tête, le vieil homme lui indiqua la moto qui traînait, à quelques mètres de là. Tout deux, ils avaient passés la journée précédente à travailler dessus, à la réparer. C'était un sacré bolide, cela se remarquait immédiatement. Pour dire vrai, Jace ne s'attendait pas réellement à ce que son patron lui laisse l'essayer. Surtout pas une moto comme celle-ci. Un léger sourire sur le bout des lèvres, Jace enfilait un casque avant de démarrer la moto. Réellement, le blond n'avait jamais eu l'occasion de rouler un engin comme celui-ci. C'était donc pour lui, comme une sorte de première fois, une sorte d'expérience. Bien sûr, il avait déjà eu l'occasion de rouler en moto, même s'il était plus habitué à sa voiture, dans laquelle il se sentait bien plus à l'aise. Mais, Jace n'avait jamais roulé quelque chose d'aussi puissant, auparavant. Partant tout d'abord avec dans l'idée de pousser quelques vitesses pour s'assurer que les réparations effectuées étaient correctes et que tout fonctionnait parfaitement, le blond mit une bonne dizaine de minutes à s'habituer à la machine. Il ne la contrôlait pas encore parfaitement, ce qui était tout à fait normal puisque des jours et des jours de conduite étaient nécessaires pour contrôler une moto à la perfection, mais il l'avait assez bien en main pour autant. Tandis qu'il arrivait à un feu rouge, Jace en profitait pour observer une autre moto, à côté de lui. Pas du tout le même type d'engin, mais le genre avec lequel l'on peut s'amuser, également. Au moment où la demoiselle (du moins, il pensait que la conductrice était une femme au vu de sa carrure plutôt fine) faisait rugir le moteur, Jace en fit de même, amusé. Presque surpris lui-même par le vrombissement que pouvait dégager son engin, il laissait échapper un petit rire étouffé, tout en adressant à la conductrice, un bref signe de tête. La jeune femme devant lui semblait avoir envie de jouer, et lui n'était pas contre l'idée de ressentir un peu d'adrénaline. Alors que le feu passait au vert, la moto devant lui démarrait rapidement, gagnant de la vitesse. Un nouveau sourire aux lèvres, le blond accéléra à son tour, rattrapant rapidement la jeune femme qui roulait à des vitesses bien plus qu'excessives. Passant très près de l'autre automobiliste, Jace lui montrait alors qu'il était toujours là, toujours dans le jeu, avant d'accélérer une nouvelle fois jusqu'à la dépasser. Poursuivrait-elle le jeu en sa compagnie ? Jace n'en savait absolument rien. Pourtant, il n'avait pas envie de s'arrêter là. Pas encore. Empruntant une large rue menant à la sortie de la ville, il préférait se rendre vers une route moins fréquentée, s'il devait faire la course. Une route où l'on pouvait plus facilement s'amuser, également.

_________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“Broken dreams and silent screams, Empty churches with soulless curses, We found a way to escape the day„
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josie Carlson
NO LIGHT IN YOUR BRIGHT BLUE EYES.
avatar

› CRÉDITS : paperbrain.
› MESSAGES : 147
› PSEUDO/PRÉNOM : molliechick/lia
› AGE : vingt-quatre yo
› STATUS : célibataire
› OCCUPATION : infirmière
› LIKE : la glace à la vanille, sa veste en cuir, le taxi, son indépendance, tout ce qui ne concerne pas le domaine familial.

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: Re: to face the fear but not feel scared, jace.   Sam 31 Aoû - 20:36

Le suivant à la trace mais veillant à laisser pas moins de deux voitures entre eux, Josie prenait un plaisir fou à se laisser vibrer par le jeu qu’elle venait tout juste de lancer. En la rasant de très près, l’homme sur la moto lui avait clairement fait comprendre qu’il en voulait après elle et Josie n’était pas restée immobile. C’est ainsi qu’elle le suivait discrètement, sans songer à l’endroit où il pouvait bien l’emmener. Elle n’y portait que très peu d’importance. Bientôt, les automobilistes se firent plus rare et après plusieurs vérifications,  Josie augmenta sa vitesse et doubla le jeune homme dans un virage plutôt serré. Son sang se figea, si elle n’avait bougé ne serait-ce que dix centimètres sur la gauche, les conséquences auraient pu être terribles. Pourtant, une fois le virage passé, l’unique chose qui embuait ses pensées était à recommencer une nouvelle fois. Elle voulait ressentir ce sentiment de peur extrême, cette sensation si forte qu’elle en avait eu le souffle coupé. Tournant la tête vers son partenaire de jeu, Josie lui adressa un sourire qu’il ne put apercevoir. Elle s’en rendit compte et, collant son index et son majeur, le salua d’un geste assuré. Elle aurait voulu savoir ce qu’il avait pu ressentir après ce qui venait de se produire, s’il avait ressenti cette même chose dont Josie avait si soif. Avait-il déjà eu l’occasion de faire une telle chose ? Cela expliquerait sa prise de danger au volant d’un tel engin, car si elle n’avait aucune idée de son identité, tous deux étaient d’accord pour dire que cette moto valait bien trois fois celle de Josie. La contemplation de l’engin lui avait également permis de s’intéresser davantage à son conducteur. Il s’agissait certainement d’un homme. Et d’un homme plus ou moins habitué avec ce genre de bolides, ou du moins qui y touchait souvent. Et en disant cela, Josie était certaine de ne pas se tromper. Car son corps se fondait parfaitement à la structure de la moto et celui-ci reposait dignement, immobile. Elle aurait pu l’observer encore très longtemps. Maintenant qu’elle s’y intéressait, le conducteur l’intriguait de plus en plus. C’est pour sortir de ces pensées qu’elle jugea ridicule qu’elle prit le premier virage d’une telle manière. A force de trop réfléchir, elle se ferait des idées et il n’était plus question d’être déçue à force d’avoir trop espérée. A présent, elle se concentrait sur la route. Le regard fixé droit devant, elle jeta un coup d’œil vif dans le rétro : l’homme avançait de plus en plus vite. Enfin, songea-t-elle, alors qu’elle décèlerait pour qu’ils soient au plus vite au même niveau. C’est alors qu’elle se rendit compte qu’ils avaient quitté la vite et s’étaient engagés dans des coins moins fréquentés : un frisson la parcourut.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“ You lean towards despair, Any given opportunity you're there, But what is there to gain? When you're always falling off the fence that way. And I hear you calling in the dead of night „@ overjoyed, bastille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: to face the fear but not feel scared, jace.   

Revenir en haut Aller en bas
 

to face the fear but not feel scared, jace.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel comportement adopter face aux insultes ?
» A pile ou face !
» [Story] Federation of Fear 10
» [Fan-Fiction] Le Héros Face au Sorcier
» [Hors-Sujet] Moqueries, racket, provocation... Faire face ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WOLVES BREAK FREE :: BEACON HILLS. :: AROUND BEACON HILLS :: CLIFF-