AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 when i drink alone, ross.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Josie Carlson
NO LIGHT IN YOUR BRIGHT BLUE EYES.
avatar

› CRÉDITS : paperbrain.
› MESSAGES : 147
› PSEUDO/PRÉNOM : molliechick/lia
› AGE : vingt-quatre yo
› STATUS : célibataire
› OCCUPATION : infirmière
› LIKE : la glace à la vanille, sa veste en cuir, le taxi, son indépendance, tout ce qui ne concerne pas le domaine familial.

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: when i drink alone, ross.   Jeu 29 Aoû - 9:14

✣ The other night I lay sleeping
And I woke from a terrible dream
So I called up my pal Jack Daniel's
And his partner Jimmy Beam
And we drank alone, With nobody else
You know when I drink alone
I prefer to be by myself
Il n'avait jamais été dans ses habitudes de consommer de l'alcool et encore moins seule, dans un bar suffisamment éloigné de la ville pour attirer les soulards du quartier. A l'époque où elle vivait à Philadelphie, Josie ne côtoyait que très peu l'alcool ne serait-ce consommé avec modération. Les occasions étaient à la fois nombreuses et alléchantes, mais encore très attachée aux règles établies par sa famille, elle ne se permettait jamais de toucher à une goutte en dehors des repas de famille. Encore une chose défendue par sa présence sur une liste suffisamment mise en évidence à l'entrée de la demeure familiale pour veiller à ce que personne n'oublie les règles. Les règles. Ils n'avaient que ce mot-là à la bouche. Rien que l'allure de l'enseigne déviait des conseils que lui avait proscrit son grand-père. C'était certainement pour cela qu'elle était entrée sans hésiter, après avoir lourdement soupiré. Les choses avaient changés. Elle ne faisait plus de la famille Carlson à présent ; son nom de famille, elle ne faisait que le porter.  Mais si sa décision avait été savamment pensée, qu'elle ne s'était pas précipitée, il ne lui restait certains soirs aucune autre solution que de faire demi-tour et de retrouver les siens. Peut-être était-ce encore temps de réparer cette misérable erreur, de se faire pardonner pour cet excès de folie – ou appelez ça comme vous le voulez. Alors,  Josie attrapait sa bague, la seule preuve matérielle d'un attachement indestructible. Et tandis qu'elle la pressait contre son cœur, elle s'empressait tout aussitôt de la balancer contre le mur. Puis, les joues mouillées de larmes abondantes, elle s'endormait au pied du lit. Ce soir-là,  elle décida de non plus subir, mais d'agir. De changer ses habitudes. C'est pourquoi elle enjamba sa moto sentant encore le neuf et quitta la ville à la recherche d'un endroit loin de cet appartement, loin de cette bague, loin d'eux tous. Elle aurait pu appeler Romy, mais à cet instant elle voulut réduire en miette le début d'amitié qui était né entre elle. Elle ne voulait pas qu'on l'aide, personne ne le pouvait. Après tout, elle avait pris cette décision seule, il lui fallait parvenir à l'accepter par elle-même. Ainsi était le deal. « Deux verres de ce que vous avez de plus fort. » commanda-t-elle, d'une voix neutre sans un regard au barman. Elle voulut ajouter un « s'il vous plaît » mais se résigna au regard interrogateur de l’homme : oui, elle boirait les deux, et alors ? Elle sentit alors une présence près d'elle. Lorsqu'elle se retourna pour vérifier, elle se sentit espionnée, mais  ne vit personne. Elle se retourna derechef, pris son verre et l'avala d'une traite.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
“ You lean towards despair, Any given opportunity you're there, But what is there to gain? When you're always falling off the fence that way. And I hear you calling in the dead of night „@ overjoyed, bastille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ross Tyler

avatar

› CRÉDITS : Soon
› MESSAGES : 24
› PSEUDO/PRÉNOM : Lovee (Jessica)
› AGE : 26 ans
› STATUS : Celibataire
› OCCUPATION : Garagiste

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: Re: when i drink alone, ross.   Jeu 29 Aoû - 19:59

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
✣ ✣ ✣
You trick your lovers that you're wicked and divine. You may be a sinner but your innocence is mine. Please me, show me how it's done. Tease me you are the one
undisclosed desires ~ muse.

Ross avait passé la journée au garage. Cela n'avait pas été évident puisqu'il avait dû gérer de l’administratif. Il état plus habitué à être sur le terrain. Il devait donc s'acclimater à sa nouvelle vie de patron. Il restait alors dans son bureau toute la journée. A la fin il n'en pouvait plus, il était bien content de pouvoir rentrer chez lui pour se poser. Une fois cela fait il réalisa que personne ne l'attendait désormais à la maison, personne ne comptait sur lui. Ross détestait rester chez lui seul. Il n'avait rien de bien à faire. L'idée de boire seul le rendait pathétique et ce n'était pas une bonne combinaison. Il essaya d'appeler un ami pour sortir entre hommes cependant il avait déjà prévue une sortie avec sa copine comme pour lui rappeler son récit célibat. Ross s'apprêtait à ouvrir sa bouteille de scotch lorsqu'une pensée lui traversa l'esprit pourquoi est-ce qu'il ne sortirait pas seul ? Il pris alors sa veste et s'en alla de chez lui sur sa moto. Il était habillé plutôt bien c'est-à-dire hors de son bleu de travail. Il avait un jean noir ainsi qu'une petite chemise bleu ciel. Il pensait faire sensation ce soir. Il conduit alors pendant une dizaine de minutes avant d'arriver au bar. Soyons honnête Ross venait ici pour oublier Lexie. Il avait gâché son histoire avec elle et il ne voyait pas comment se faire pardonner. Il essayait tant bien que mal d'aller de l'avant. Sa manière était certes douteuse, mais il n'en connaissait aucune. Il aurait très bien pu rappeler la jeune femme avec laquelle il avait trompé Lexie, mais l'idée de retourner le couteau dans le dos l'en empêchait. Ross arrivait donc au bar et remarqua la présence d'une jolie brune. Par sa descente elle venait de l'impressionner ce qui le fit tenter une approche. « Vous avez une sacrée descente. » Lui fit remarquer Ross. Il ne disait pas ça pour la flatter bien au contraire. Il avait rarement vu une femme boire aussi rapidement et ne pas tomber à la renverse.  Il était rarement impressionné par une femme alors il se décida à passer du temps avec elle cependant il devait d'abord lui demander son avis. Il ne pensait pas que ça poserait problème. Il avait l'habitude d'avoir une réponse positive de la part des femmes. «  Je peux vous offrir un autre verre  ?  » Lui proposa Ross très sûre de lui. Il n'imaginait pas une seule seconde que la jeune femme puisse refuser son offre après tout il présentait bien. C'était bien son problème si encore il était repoussant alors il n'aurait pas besoin de se faire violence pour ne pas succomber au charme d'une jolie fille. Ross était un brin rouillé, mais il se disait que ça reviendrait facilement tout comme le vélo. Il avait peut-être passé un peu trop de temps en couple et pas assez à séduire les femmes. Il n'y avait qu'à voir le regard qu'elle lui lançait.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Come home, come home because I've been waitin' for ya, for so long, for so long and right now there's a war between the vanities. But all I see is you an me and the fight for you is all I've ever known. So come home .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josie Carlson
NO LIGHT IN YOUR BRIGHT BLUE EYES.
avatar

› CRÉDITS : paperbrain.
› MESSAGES : 147
› PSEUDO/PRÉNOM : molliechick/lia
› AGE : vingt-quatre yo
› STATUS : célibataire
› OCCUPATION : infirmière
› LIKE : la glace à la vanille, sa veste en cuir, le taxi, son indépendance, tout ce qui ne concerne pas le domaine familial.

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: Re: when i drink alone, ross.   Sam 31 Aoû - 19:58

« Vous avez une sacrée descente. » dit une voix derrière elle. Son intuition avait été bonne : quelqu'un l'observait et ce même quelqu'un s'adressait à elle. Josie ignorait comment prendre la situation. Non seulement elle se trouvait dans un bar à la limite des critères qu'on lui avait savamment instruis, mais il fallait qu'elle se fasse accoster par un habitué des lieux qui, elle n'avait guère besoin de le regarder pour l'affirmer, devait très certainement ne pas être très clean. Et elle ne se fiait pas à sa voix claire et terriblement sexy. L'ignorant tout bonnement, elle avala cette fois-ci une plus petite gorgée du liquide gisant dans son verre. Elle était consciente qu'il ne s'agissait pas là de la manière la plus respectueuse ni même la plus sûre pour que l'homme retourne de l'autre côté du bar, au plus loin d'elle. Car c'est ce qu'elle voulait. Etre seule. Elle ne souhaitait ni de sa pitié, ni d'un coup d'un soir - elle ne voyait pas d'autres raisons à cette soudaine charité. Elle l'entendit lui proposer un autre verre, tandis qu'elle finissait un peu plus le sien sans jamais vraiment le terminer. « J'ai l'air d'avoir besoin d'un verre selon vous ? » répondit-elle après un silence sans jamais le regarder mais se rendant compte qu'il était décidé à ne pas bouger. A croire que le silence était une invitation à rester de nos jours. Josie retourna à ses pensées. Elle ne parvenait pas à croire qu'elle se trouvait là. Dans un bar miteux selon les fameux critères de son grand-père, à boire, seule. Le plus incroyable dans tout cela restait qu'elle apportait encore suffisamment d'importance à ces critères qu'elle avait pourtant bafoués deux mois auparavant. Ironique. « Pas de chance pour vous, ce n'est pas le bon soir. » répondit-elle en lui lançant un regard. Surprise, elle l'était. L'homme semblait non seulement sobre, mais en plus de cela il n'était pas mal du tout, même... plutôt charmant. Un sourire se prononça sur ses lèvres, mais elle détourna son regard. Elle finit d'avaler le peu d'alcool qu'il restait encore dans son deuxième verre, mais cette fois-ci elle sentit le liquide lui brûler la gorge jusqu'au plus profond d'elle-même. « Ce n'est pas du tout le bon soir. » murmura-t-elle, non plus à l'adresse de l'homme qui, elle l'espérait, finirait par partir, mais pour elle-même. Rien qu'elle-même.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
“ You lean towards despair, Any given opportunity you're there, But what is there to gain? When you're always falling off the fence that way. And I hear you calling in the dead of night „@ overjoyed, bastille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ross Tyler

avatar

› CRÉDITS : Soon
› MESSAGES : 24
› PSEUDO/PRÉNOM : Lovee (Jessica)
› AGE : 26 ans
› STATUS : Celibataire
› OCCUPATION : Garagiste

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: Re: when i drink alone, ross.   Lun 2 Sep - 20:06

Ross voyait bien en la jeune femme son prochain repas pour ne pas dire autre chose. Quant à al jolie brune elle semblait déjà lasse de se faire aborder. On aurait dit qu'elle en avait déjà assez vu. C'était à la fois intriguant et légèrement prétentieux. Elle semblait penser valoir mieux qu'un dragueur comme lui. Elle ne savait pas à qui elle avait à faire. La jeune femme semblait aussi au bout du rouleau comme si elle ne cherchait qu'une victime à écraser dans sa voiture. Ross espérait ne pas l'être après tout il était encore jeune et séduisant. Elle avait lé réplique facile et se voulant blessante sans doute pour le faire fuir. Malheureusement pour elle Ross ne se vexait pas facilement bien au contraire. Il appréciait même de renvoyer la balle. « Pour être honnête on dirait que vous en avez besoin de plusieurs. » Lui fit remarquer Ross. Il savait que ce n'était pas la meilleure manière de la séduire, mais elle avait l'air d'aimer la sincérité. Il n'avait pas envie de jouer les violons ce soir. Il disait la vérité tel qu'elle se présentait. Si certains étaient mal à l'aise à cause du silence ce n'était pas le cas de Ross. Il restait assis là à tel point qu'elle se décida à briser ce silence. Encore une fois elle voulait le décourager comme si c'était possible. Ross ne comprenait pas ce qui clochait chez elle. Elle venait ici boire au lieu de le faire chez elle c'est qu'elle attendait quelque chose. Elle jouait les intouchables comme si elle attendait finalement quelqu'un. Cette idée lui vint en tête. A voir sa descente qui continuait on aurait dit que cette personne n'était pas venue. Ross se serait volontiers proposé pour le remplacer. « Qu'est-ce qui a le prince charmant vous a posé un lapin ? » Lui demanda Ross. Encore une fois il ne prenait pas de gant. Il posait la question directement sans se soucier des conséquences. Au pire elle lui balancerait son verre à la figure et il irait se nettoyer dans les toilettes avant de revenir. Ross aimait les challenges et il n'avait pas envie de rentrer chez lui. Il n'avait pas envie de fixer son appartement vide. Depuis sa rupture avec Lexie il se sentait seul. Il supportait très mal cette situation et cherchait à combler cette solitude. Il espérait que la jolie brune l'aiderait à s'occuper. Il ne semblait pas mal à l'aise face à la pseudo franchise de la jeune femme ça tombait bien parce qu'elle non plus. Ross s'imaginait déjà passer de bons moments à ses côtés pour la soirée. Loin de lui l'envie de se prendre la tête avec une femme de nouveau.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Come home, come home because I've been waitin' for ya, for so long, for so long and right now there's a war between the vanities. But all I see is you an me and the fight for you is all I've ever known. So come home .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josie Carlson
NO LIGHT IN YOUR BRIGHT BLUE EYES.
avatar

› CRÉDITS : paperbrain.
› MESSAGES : 147
› PSEUDO/PRÉNOM : molliechick/lia
› AGE : vingt-quatre yo
› STATUS : célibataire
› OCCUPATION : infirmière
› LIKE : la glace à la vanille, sa veste en cuir, le taxi, son indépendance, tout ce qui ne concerne pas le domaine familial.

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: Re: when i drink alone, ross.   Dim 8 Sep - 15:39

A la réponse du jeune homme, Josie lui lança un regard froid qu’elle ne put contenir. Ce n’était pas tant la sincérité de l’homme qui la fit pouffer, mais le fait qu’une personne totalement étrangère puisse deviner son mal être. Elle avait été si bonne dans le domaine de l’illusion, autrefois. Personne n’aurait pu deviner lorsqu’elle avait passé une mauvaise journée ou l’opposé. Non, vraiment, Josie avait énormément changé. Et si d’un côté elle en était fière, une part restait cependant fragile à ce sujet. A vrai dire, elle n’avait pas fait le « deuil » de sa vie passée et il lui arrivait de regretter. Et pour se dépêtrer de ce sentiment de néant, elle faisait ce qu’elle n’aurait jamais fait auparavant, comme se rendre dans le bar le plus miteux du coin, entre autre. A l’énième parole du jeune homme, Josie sentit une boule se former au creux de son ventre. Elle en avait marre de ce jeu. Elle avait besoin qu’il s’en aille et si la manière aimable et polie n’avait pas eu ses effets escomptés, alors Josie userait d’autre chose, ce qui serait bien moins du goût du principal concerné. Mais il ne lui laissait pas le choix. « Le prince charmant ? Je ne suis plus une enfant remplie d’illusions vaines. » Dit-elle dans un premier temps. Elle fit pivoter sa chaise en direction de l’homme et se rapprocha de quelques centimètres. « Vous, par exemple, vous avez la gueule de prince charmant. Vous avez probablement tout de la panoplie du vraie prince charmant à vraie dire. » Un sourire se dessina sur ses lèvres fines, un sourire dont personne ne pouvait douter de sa véracité. « Il se trouve que j’aurais bien besoin d’un peu de réconfort. Si vous avez un cheval blanc sous la main, je suis partante pour me laisser séduire. » Sa voix se faisait de plus en plus sensuelle, comme si elle se laissait avoir pour de bon au jeu de séduction sans fin du jeune homme. Se rapprochant toujours plus, elle arriva au niveau de ses lèvres et murmura : « Il se trouve que c’est vous qui avez besoin de mon aide. Sous vos aires d’homme sûr de lui, je suis certaine qu’il y a un manque à combler. Et vous comptez sur moi pour se faire. » Josie pencha la tête vers le côté, son sourire toujours aussi marqué. « Mais je n’ai rien à gagner à vous aider et je ne fais pas dans l’humanitaire. L’Homme n’a plus rien à m’offrir et il semble que je n’ai plus grand chose à lui rendre en retour. » Sa voix se faisait de plus en plus histoire, de manière à l’obliger à suivre ses paroles tirant vers la folie. Elle aimait tellement ce jeu de rôle, surtout parce qu’elle y excédait. « Il vous reste deux options. Soit vous optez pour une prostituée ou une vierge effarouchée, soit vous allez voir la femme que vous aimez et vous vous excusez. » Cette fois-ci, son sourire avait disparu et elle avait suffisamment parlé fort pour que le barman puisse entendre leur discussion. En admettant qu’il n’était pas un connard cherchant à tout prix un coup d’un soir, Josie n’avait pas imaginé opter pour une option des plus justes. « Ce n’est pas compliqué, après tout. Bien moins que de rester là, à tenter d’avoir cette « chose » que vous n’aurez tout simplement jamais. » Ils avaient fait joué franco dès le début, Josie était déterminée à y mettre fin sans prendre de gants.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
“ You lean towards despair, Any given opportunity you're there, But what is there to gain? When you're always falling off the fence that way. And I hear you calling in the dead of night „@ overjoyed, bastille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ross Tyler

avatar

› CRÉDITS : Soon
› MESSAGES : 24
› PSEUDO/PRÉNOM : Lovee (Jessica)
› AGE : 26 ans
› STATUS : Celibataire
› OCCUPATION : Garagiste

MEET MY PACK
› LINKS:

MessageSujet: Re: when i drink alone, ross.   Mer 11 Sep - 20:04

Ross écoutait son speech entièrement. Comment elle allait sensuellement vers lui en le brossant dans le sens du poil, en disant qu'il avait tout du prince charmant pour ensuite le couper dans son élan. Elle n'hésitait pas à le tacler, à le rabaisser comme si elle savait déjà tout de lui. Ross n'en revenait pas et il restait bouche bé à tel point qu'il l'a laissait terminer. La jolie brune se pensait alors tellement irrésistible comme si elle avait le pouvoir sur lui. L'envie qu'avait Ross de la mettre dans son lit redescendit immédiatement. Elle semblait plus chieuse qu'autre chose et il en oubliait son joli visage. Elle osait même lui donner des conseils en relation amoureuse alors qu'elle était en train de boire seule c'était pathétique, mais elle n'avait pas entièrement tort. Il avait visiblement un manque à combler et c'était entièrement de sa faute après tout il avait ruiné sa relation amoureuse. « Touché, mais à mon tour. » La jeune femme n'était pas la seule à ne pas avoir sa langue dans sa poche. Ross était habitué à être franc cependant à cause de Lexie il avait appris à se contrôler afin de devenir le petit ami idéal. Finalement il s'était cassé la figure et rien ne le retenait plus de se montrer honnête. Si elle était capable de jouer les psys à deux balles alors lui aussi. « Vous devriez penser à prendre des gants sinon vous allez finir seule avec trois chats à regarder la rediffusion de Bridget Jones en attendant qu'un homme vienne sur son cheval blanc vous prouvez que finalement le prince charmant existe. » Commença par lui dire Ross. Il venait de commencer fort. Il n'y allait pas par quatre chemins. Elle semblait aigrie avant l'âge et il avait vraiment peur pour elle. Il se faisait un devoir de la remettre à sa place afin qu'elle ne termine pas dévorée par ses chats ça serait vraiment pathétique. « Vous vos airs de féministes en action se cache une femme qui en a plus qu'assez des hommes parce qu'elle a été déçue alors elle les met tous dans le même panier parce que c'est plus facile que de se regarder dans le miroir. » Continua le beau brun. Il voulait simplement lui montrer que c'était bien trop facile de juger les gens, elle n'était pas parfaite. Il avait abandonné l'idée de la mettre dans son lit rien que pour la remettre à sa place. On pouvait dire qu'elle avait touché son ego de mâle. « Vous avez deux options faire une introspection de vous-mêmes ou devenir lesbienne. » Fini par lui dire Ross avant de laisser échapper un petit rire. La jolie brune n'avait rien d'une lesbienne d'ailleurs si c'était le cas ça serait du gâchis pour les hommes. Elle avait donc le choix tout comme lui. Il avait beau ne pas la connaître depuis longtemps il se doutait qu'elle ne se remettrait jamais en question comme toute femme qui se respecte parce que c'est bien plus facile de pointer du doigt les hommes. Ross repensait à ce qu'elle avait dit. Dans un sens elle n'avait pas tort il aurait pu aller s'excuser auprès de Lexie pourtant il n'en ferait rien. Il avait déjà essayé et mise à part l'avoir traité de salop elle n'avait pas fat grand chose. Il décida alors de montrer à la jolie brune qu'elle n'avait pas réponse à tout. « Au faites vous n'avez pas tout à fait tort cependant la jeune femme en question préférerait s’étouffer dans son vomi plutôt que de m'écouter, peut importe ce que je pourrais faire à ses yeux je suis impardonnable. D'ailleurs je le suis sûrement alors je vais peut-être devoir draguer une vierge effarouchée au moins je serais sûre de ne pas choper de maladie. » Lui fit remarquer Ross. Cela se voyait comme le nez au milieu de la figure qu'il avait mal au cœur. Il se sentait vraiment mal vis-à-vis de sa rupture avec Lexie cependant il n'avait aucune chance de la récupérer et ça lui faisait encore plus mal. Ross se détestait de gâcher chaque bonne chose dans sa vie sous prétexte qu'il prenait peur. Il aurait bien aimé que la jolie brune lui donne une solution miracle, mais il n'était pas naïf à ce point-là. « Ou bien je vais picoler avec vous et écouter votre vision pessimiste des hommes en n'essayant pas de vous faire changer d'avis. » Rajouta le beau brun. Il fit ensuite signe au barman de le resservir. Il se doutait que la soirée allait être très intéressante. Pour une fois qu'il rencontrait une femme avec de la répartie il n'allait pas fuir. Il n'allait sûrement pas la mettre dans son lit, mais discuter n'avait jamais tué personne.

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Come home, come home because I've been waitin' for ya, for so long, for so long and right now there's a war between the vanities. But all I see is you an me and the fight for you is all I've ever known. So come home .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: when i drink alone, ross.   

Revenir en haut Aller en bas
 

when i drink alone, ross.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ross' Panda eau de cercle 19X
» Drink team : Campagne Terminator Falling Hope
» Arizona Green Tea
» Arrivée dans votre forum de Cagouille 17
» Présentation de Drink-Energie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WOLVES BREAK FREE :: BEACON HILLS. :: LIEUX DIVERS-